Recherche avancée


Les partenaires européens comme boucliers du F-35

23 décembre, 2016
Brève
Hajnalka Vincze

A mesure que les nuages s’accumulent autour de l'avion Joint Strike Fighter F-35 (pas les mêmes nuages qui l’empêchent de voler par temps pluvieux, ou quand ça gèle, ou quand il fait nuit etc.,[1] mais des nuages politiques cette fois-ci…), les participants européens dans le programme, voire l’OTAN dans son ensemble, sont appelés à la rescousse.Alors même que le prochain président des Etats-Unis envoie des tweets assassins qui remettent sérieusement en question l’avenir de ce programme désastreux,[2] d’autres font des pieds et des mains pour que les F-35 deviennent soudain la solution miracle pour l’Europe. La patronne de la US Air Force déclare vouloir les y voir déployés dès l’été 2017.[3] De par leurs capacités uniques, dit-elle, les F-35 vont pouvoir à la fois « rassurer » les alliés et « dissuader » la Russie.[4] « Nous soutenons pleinement l’OTAN et nos alliés à acquérir ces capacités multiplicatrices de force ». Ce « soutien » est d’autant plus insistant que l’implication des alliés européens est surtout censée verrouiller/sauver le programme face au risque d’une éventuelle annulation[5] à Washington.

Crédits photo: Lockheed Martin

[1] Adam Ciralsky, Will it fly ? , Vanity Fair, 16 septembre 2013.
[2] Trump calls fighter jet costs 'out of control', CNN, 12 décembre 2016.
[3] US Air Force F-35s Likely Coming Soon to Europe, DefenseNews, 22 décembre 2016.
[4] Propos de Deborah Lee Jones, Secrétaire de l’US Air Force à l’Atlantic Council, 19 décembre 2016.
[5] Jeremy Herb, Trump drops Twitter bomb on Lockheed Martin's F-35 fighter jet, Politico, 22 décembre 2016.


share:

Tags:
armement, joint strike fighter/f-35


Brèves
Entretien à la veille du premier tour des présidentielles

J'ai eu le plaisir de discuter des prochaines élections présidentielles...

L’UE réclame la non-ingérence de la part de l’Amérique

Lors d'une discussion au Conseil atlantique de Washington,...

Saut dans l’inconnu – guide de la présidence Trump, par deux initiés

Au lancement du numéro de janvier-février de la revue Foreign...

D. Trump, le meilleur allié de la politique européenne de la France

L’OTAN « obsolète », le Brexit « un succès » ?...

La faute à Poutine?

Le Secrétaire à la Défense américain sortant se lamente :...

La France: l'indépendance malgré tout

« Face aux puissances, les anciennes comme les nouvelles,...

Les partenaires européens comme boucliers du F-35

A mesure que les nuages s’accumulent autour de l'avion Joint...

Le nouveau Premier ministre italien, partisan d’un « Schengen de la défense »

Paolo Gentiloni, jusqu’ici ministre des Affaires étrangères...

En cas de retrait US, un parapluie nucléaire « européen » ?

D’après les informations de l’hebdomadaire allemand Der...

Un aveu en creux : les USA dictent la politique russe de l’UE

Aux dires du président du Conseil européen, Donald Tusk,...






Les plus lus

OTAN: un inventaire des efforts de l'Alliance en matière de contre-terrorisme

Entretien à la veille du premier tour des présidentielles

J'ai eu le plaisir de discuter des prochaines élections présidentielles...





COPYRIGHT © Hajnalka Vincze TOUS DROITS RÉSERVÉS